Met-Chem
Met-Chem AccueilPlan du siteEnglish
La Société

La Société

Notre historique

Un retour en arrière

Met-Chem a fait sa première incursion dans le secteur des mines et des minéraux sous la dénomination USS Consultants of Canada, une entreprise créée pour concevoir et mettre en valeur le projet de développement du Mont-Wright dans le nord du Québec pour La Compagnie minière Québec Cartier (« CMQC »). Ce projet initialement conçu pour produire 18 mtpa de concentré de fer demeure encore de nos jours une installation importante qui produit du minerai de fer pour son usine de bouletage de Port-Cartier. Met-Chem continue de fournir du soutien technique à CMQC.

En 1976, Kudremukh Iron Ore Company Limited (« KIOCL »), une société du sud de l'Inde, nous confiait un projet d'ingénierie et de construction. Plus de 40 ingénieurs et membres du personnel de soutien technique ont vécu en Inde pendant quatre ans pour gérer la conception et la construction de ce projet de très grande envergure et pour fournir du soutien à l'exploitation. Grâce aux efforts de la direction et du personnel de KIOCL, ce projet est demeuré une entreprise minière d'envergure mondiale jusqu'à la fermeture de celle-ci en 2005.

À la fin des années 70 et au début des années 80, Met-Chem a eu l'occasion de fournir des services d'IAGC de même que des services clés en main dans le cadre de plusieurs grands projets, dont ceux d'une mine de sel aux Îles-de-la-Madeleine (Québec) pour le compte de SOQUEM et d'une mine de minerai de fer au Libéria (Afrique) pour la National Iron Ore Company (« NIOC ») ainsi que deux projets liés à des aciéries, l'un consistant en la relocalisation d'un laminoir à rails depuis les installations de U. S. Steel aux installations d'Algoma à Sault-Ste-Marie et l'autre portant sur un four-poche pour Sidbec à Sorel au Québec.

Les années « Rajmahal »

Imaginez-vous en train de grimper les 17 marches menant à la cabine d'un camion à benne de 170 tonnes et de faire le va-et-vient de la pelle mécanique aux installations de concassage. Imaginez ensuite que vous avez la difficulté à lire et à écrire la langue du pays et que vous conduisez ce camion pour une importante société minière. Par le biais d'un programme de formation, c'est ce que Met-Chem a réussi à accomplir dans le cadre d'un important projet de mine de charbon dans le nord de l'Inde, l'une des régions les moins développées de ce pays. Ici encore, Met-Chem a réalisé un projet indien de grande envergure selon les délais et le budget prévus. Après deux années d'exploitation, le « projet Rajmahal » de la Coal India's Eastern Coalfields recevait cinq mentions pour sa compétence en matière d'exploitation. Voilà un beau cas de réussite atteinte grâce à l'expertise canadienne et à une main-d'œuvre bien formée.

Vingt ans plus tard

Les années 90 ont constitué une décennie de projets divers pour Met-Chem, à savoir : des mines de charbon en Inde, un système de pompage de concentré de minerai de fer dans le nord de la Chine, des activités d'approvisionnement pour une nouvelle aciérie intégrée en Inde, des systèmes de drainage souterrain en Inde, l'installation d'un dôme en bois, le plus grand d'Amérique du Nord, d'un diamètre de 139 m et d'une hauteur de 42 m, dans lequel se trouve un appareil de mise et de reprise de charbon, et enfin une étude d'impact des effets de 67 feux de charbon en activité, dont certains depuis plus de 100 ans.

À la suite de l'expérience acquise dans le secteur du minerai de fer, Met-Chem a fourni des services à la Compagnie minière IOC (« IOC ») pour la réhabilitation de son usine de bouletage de Sept-Îles. Cette usine, mise en veilleuse au début des années 80, a fait l'objet d'un examen en vue de déterminer l'étendue des modifications nécessaires pour rendre cette installation fonctionnelle. Des travaux de conception et d'approvisionnement ont ensuite été entrepris pour apporter les changements requis pour l'entrée en production de cette installation.

Au tournant du siècle

La fin du siècle a signifié l'arrivée de nouveaux changements chez Met-Chem. Après la réussite des travaux effectués pour Cambior Inc. dans le district aurifère Omai en Guyana et pour Richmont Mines à son projet Nugget Pond à Terre-Neuve, Met-Chem a fourni des services d'ingénierie détaillée et d'approvisionnement et a assisté Cambior lors de la supervision de la construction dans le cadre du projet Rosebel Gold au Suriname. Ce projet, également réalisé selon un échéancier serré, a été mené par une équipe intégrée formée de membres de Cambior et de Met-Chem travaillant en étroite collaboration pour assurer l'entrée en fonction du projet dans les 16 mois suivant son démarrage. Cambior et Met-Chem ont collaboré par la suite à des travaux visant à accroître la production de ce projet.

Depuis, nous travaillons en collaboration avec des entreprises reconnues dont Cambior, Aurizon, Inmet Mining, Ressources Aur, Barrick, Meridian Gold, Fortune Minerals, Orezone, Sulliden et Bolivar Gold dans le secteur aurifère. Nous poursuivrons nos activités avec CMQC, KIOCL, Mines Wabush, CVG-FMO, National Mineral Development Corporation (« NMDC ») de même qu'avec de nouveaux clients tels MSPL et SWML dans le secteur du minerai de fer.

Récemment, Met-Chem a formé équipe avec des sociétés de consultants bien établies et reconnues internationalement qui offre des services professionnels dans le secteur de la métallurgie. Dans le cadre de cette association, nous avons réalisé des études de faisabilité et de préfaisabilité pour un certain nombre de clients au Canada et en Amérique latine.